« Ma seule mission, c'est d'être la meilleure version de moi-même » - Naadei

En avril dernier, nous avons eu la chance de passer un moment intime avec 9 femmes qui se sont ouvertes à nous en toute vulnérabilité dans le cadre de la campagne Libre d'être toi-même. Des femmes avec des expériences et des perceptions différentes de la beauté, mais avec une définition commune : la beauté, c'est d'être libre d'être soi-même. Naadei est une auteure-compositrice-interprète, mannequin ainsi qu'animatrice que vous pourrez voir à la barre de la nouvelle émission Love Island. Elle est une personne très assumée qui ne laisse aucune barrière brimer son authenticité. Elle est fière de représenter la communauté noire et d'envoyer un message important qui se transpose dans toute la diversité culturelle.  

Qu'est-ce que la beauté pour toi?

Pour moi la beauté, c'est se trouver fly, se trouver belle, se trouver beau. Je crois qu'il y a quelque chose d'indescriptible qui émane d'une personne qui est bien dans sa peau. Je pense qu'on ne le dira jamais assez. C'est vraiment ça qui rend les gens les plus beaux, à mon avis.

Comment prendre le contrôle de son propre bonheur?

Prendre le contrôle de son propre bonheur... si je savais comment on fait ça, je serais loader (rires). Je serais la personne la plus heureuse, la plus riche et la plus accomplie au monde. Je pense que c'est un apprentissage qui est différent pour tout le monde. Pour moi, ça passe par l'équilibre, vraiment beaucoup. Essayer de niveler les hauts pour qu'ils soient un peu moins hauts et les bas pour qu'ils soient un peu moins bas et être indulgente envers moi-même. 

J'ai réalisé cette année que les missions c'est vraiment moins important que qui tu es. Ma seule mission, c'est d'être la meilleure version de qui moi je peux être. 

Quel truc donnerais-tu à une personne qui manque de confiance en soi?

Gagner de la confiance en soi, c'est le combat d'une vie. J'ai définitivement plus confiance en moi aujourd'hui que quand j'étais plus jeune. Moi c'est beaucoup venu avec l'âge. Des trucs pour que ça aille plus vite qu'attendre 35 ans mettons... De faire des choses qui te rendent fier. Ma confiance a beaucoup passé par mes accomplissements. Quand je dis accomplissement, tu n'as pas besoin de devenir le Premier ministre du Québec. Ça peut être de finir quelque chose que tu as commencé. Ça peut être d'avoir une bonne hygiène de vie. Si tu décides qu'à tous les matins tu te réveilles et tu fais quinze minutes de yoga ou tu prends un grand verre d'eau avec du jus de citron... Peu importe! Quand tu es fier de ce que tu fais, je pense que ta confiance grandit de manière proportionnelle. 

Quelle est l'importance, pour toi, de propager ce message avec Parikart?

On parle d'un concept super abstrait, très politiquement correct et on se dit dont que la beauté c'est à l'intérieur et que l'extérieur ce n'est pas important. Ça fait depuis les années 90 qu'on fait ça et on est tous quand même confrontés à des standards qu'on a de la misère à accoter. On vit tous avec cette petite insécurité de ne pas être à la hauteur. Comme si nos actions matchent pas avec ce qu'on dit. Alors, je pense qu'il est temps de réconcilier les deux et d'en montrer des beautés différentes. Je pense que c'est ça qui est important. On a beau le dire, si on ne le fait pas, ça match pas. 

Il est temps qu'on en voit de toutes les couleurs et de toutes les sortes. J'ai trouvé ça vraiment intéressant que Parikart prenne la responsabilité de porter ce message-là et de ne pas juste le dire... mais de l'actualiser. Moi je suis ici, et j'en suis très contente.